Soi-esprit.info

Site dédié à la Science de l'Esprit de Rudolf Steiner

Questionnements, essais et considérations portant sur divers aspects liés à la science de l'esprit (science initiatique moderne) de Rudolf Steiner
Annonces d'événements (groupes de recherche, de lecture, cours, conférences…).

Citation
  • "Lorsqu'on est intellectuel, on se croit souvent très intelligent, et on croit l'enfant terriblement borné. Mais en apprenant peu à peu à bien voir le monde, on acquiert le jugement inverse, et l'on aperçoit combien on est devenu bête depuis son enfance. Seulement, l'intelligence que l'on a acquise depuis est consciente. Mais la sagesse avec laquelle l'enfant fait le choix que nous avons décrit entre ce qu'il doit assimiler en fonction de ce qu'il a vécu dans ses existences précédentes, et ce qu'il doit rejeter dans l'éthérique universel, cette sagesse est infiniment plus grande que celle que nous acquérons plus tard."
    Christiana (Oslo), 19 mai 1923 - GA226

    Rudolf Steiner
(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)

Extrait du reccueil de conférences « Les arrière-plans spirituels de la Première Guerre mondiale »
Stuttgart, le 15 mars 1916 - 8ème conférence
Rudolf Steiner – GA174b
Éditions anthroposophiques romandes (2010) - 
Traduction : Jean-Marie Jenni

(…) Je vais vous raconter une petite histoire. Une personne entendit un jour que Goethe avait écrit un Faust et elle se demandait bien ce que pouvait contenir ce Faust. L'ami à qui elle demandait cela se dit qu'il devait choisir la méthode la plus facile pour lui faire connaître le contenu du Faust de Goethe. Il réfléchit longuement à la méthode propre à faire comprendre le Faust de Goethe à l'autre qui n'avait absolument aucun sens pour cela. Comment s'y prendre ? Il eut une étincelle. Il apprit qu'on était justement en train de réimprimer une nouvelle édition du Faust, dans une certaine imprimerie. C'est là qu'il conduisit le camarade qui voulait connaître le contenu du Faust et il lui dit : regarde, mets-toi ici et regarde où le typographe prend leslettres, dans les casiers et comment il les place sur les lignes. Si tu es attentif, tu verras qu'il prend des lettres pour former des mots, des phrases et des pages entières, les unes après les autres. À la fin, tu verras exactement en quoi consiste le Faust. C'est alors que l'ami vint, jour après jour, regarder comment le typographe composait le Faust, et il sut à la fin qu'il consistait en des lettres composées par les mains de l'homme.

Je peux vous raconter la même chose dans une autre version. À l'aube de la nouvelle époque, les gens voulaient connaître ce qu'il y avait en réalité dans le psycho-spirituel et ils éprouvaient le besoin de savoir comment se mélangeaient dans l'âme humaine les représentations, les pensées, les impulsions volontaires et les sentiments, et ce que cela signifiait pour le monde en général. Les humains se le demandaient. C'est alors qu'entra en scène la nouvelle science, la science naturaliste et elle déclara: nous allons répondre à vos questions! Nous étudions, aussi bien que nous le pouvons, les circuits cérébraux, les faisceaux nerveux, les ganglions et nous regardons tout cet enchevêtrement. C'est là-dedans que nous avons la vie de l'âme. C'est donc bien exactement ce qu'a fait, en observant les lettres qui composent le Faust de Goethe, celui qui s'installa des semaines entières devant le typographe. Regardez tout ce que fabriquent les psycho-physiologistes, vous avez, concernant la connaissance spirituelle du monde, ce que l'autre a de la connaissance du Faust en s'étant assis devant les casses typographiques. Il suffit de reconnaître cette situation, et l'âme éprouvera le sentiment bouleversant et nécessaire au progrès dans l'évolution de l'humanité.

Vous êtes de piètres ennemis, nous diront les naturalistes ; vous critiquez notre science, la vraie science,celle qui procède de manière strictement naturelle ! 

Mais il ne nous vient pas à l'idée de vilipender la science. Nous ne faisons que la mettre à la place qu'elle doit occuper dans la vie. Pour que le Faust puisse paraître, il faut évidemment que les typographes puissent faire leur travail. Il s'agit simplement que la science soit placée à sa juste place dans le monde.

Tout ce que je veux dire par cela appartient, au sens où j'en ai parlé hier, aux tâches primordiales les plus importantes qui incombent et incomberont toujours davantage à l'Europe du Centre. Tout cela indique une tâche grave et sérieuse. Il est urgent de réfléchir à ce genre de choses en cette période troublée. Car il est absolument nécessaire qu'un sens plus profond pour la vérité traverse le monde, plus profond que la conception matérialiste, naturaliste ou strictement scientifique qui a cours maintenant. Il n'est pas nécessaire de s'opposer à ce qu'on apprennent à «typographier» le Faust, en d'autres termes il ne s'agit pas de s'opposer à ce que les gens étudient le cerveau et le système nerveux. Tout cela est nécessaire aujourd'hui. Mais il faut s'opposer fermement à l'arrogance qui s'empare actuellement de la science matérialiste, il faut s'opposer à ce qu'une tâche si sérieuse et digne comme la défense de la culture de l'Europe du Centre fasse souffrir si affreusement le sentiment (…).

 

[Caractères gras et italiques S.L.]

Rudolf Steiner 

 

Note de la rédaction
Un extrait isolé issu d'une conférence, d'un article ou d'un livre de Rudolf Steiner ne peut que donner un aperçu très incomplet des apports de la science de l'esprit d'orientation anthroposophique sur une question donnée.

De nombreux liens et points de vue requièrent encore des éclairages, soit par l'étude de toute la conférence, voire par celle de tout un cycle de conférence (ou livre) et souvent même par l'étude de plusieurs ouvrages pour se faire une image suffisamment complète !
En outre, il est important pour des débutants de commencer par le début, notamment par les ouvrages de base, pour éviter les risques de confusion dans les représentations.

Le présent extrait n'est dès lors communiqué qu'à titre indicatif et constitue une invitation à approfondir le sujet.
Le titre de cet extrait a été ajouté par la rédaction du site  www.soi-esprit.info  

 

Tous les articles de la catégorie Pensées anthroposophiques

 

Galerie de vidéos civiliennes

TempsCivilien Youtube1 pt