Soi-esprit.info

Site dédié à la Science de l'Esprit de Rudolf Steiner

Questionnements, essais et considérations portant sur divers aspects liés à la science de l'esprit (science initiatique moderne) de Rudolf Steiner
Annonces d'événements (groupes de recherche, de lecture, cours, conférences…).

Citation
  • «Nous n’avancerons pas si nous nous contentons de nous réunir en laissant agir sur nous la science de l’esprit pour y puiser des sensations agréables ou une exaltation mystique. Nous n’avancerons que si cette science de l’esprit prend vie à l’intérieur de nous et si nous apprenons à considérer la vie d’après les impulsions qui naissent alors en nous.»
    Berlin, 13 février 1913 - GA167

    Rudolf Steiner

 

La praxis de la pédagogie Steiner présente des caractéristiques qui l’apparentent au mouvement de l’éducation nouvelle. Il existe certes des convergences entre ces praxis. Qu'en est-il toutefois des différences, notamment celles qui résultent de l'idée de la réincarnation, constitutive des fondements de la pédagogie Steiner, et qui en font en quelque sorte une "pédagogie de l'incarnation" ? Comment cette pédagogie s'inscrit-elle (ou non) dans la modernité pédagogique ?

Dans un article paru dans cairn.info (1), un site qui a en charge la publication et la diffusion de revues de sciences humaines et sociales, Anne-Claire Husson (elle est maîtresse de conférences en philosophie de l’éducation à l'Université Claude Bernard de Lyon), porte sa réflexion sur les conséquences pédagogiques de la conviction de la réincarnation, telle qu'elle est entendue selon la science de l'esprit d'orientation anthroposophique fondée par Rudolf Steiner.

Que l'on soit d'accord ou non avec les conceptions anthroposophiques, voire pas en accord avec tel ou tel point spécifique d'interprétation qu'en fait l'autrice dans son article, le travail d'Anne-Claire Husson a le très grand mérite d'être une des très rares contributions scientifiques, en langue française, s'efforçant d'aborder les relations entre praxis de la pédagogie Steiner et les conceptions anthroposophiques qui la fondent, et ce, sur une base objective. Ce qui est notamment tenté ici, c'est comprendre la pensée même de Rudolf Steiner, une pensée particulièrement complexe, qui sort totalement du cadre des représentations habituelles.

La volonté de laisser s'exprimer un auteur sans y plaquer ses propres représentations, préjugés et jugements personnels, est précisément la démarche (scientifique) que Rudolf Steiner appliquait lui-même lorsqu'il étudiait l'oeuvre et les apports d'une multitudes d'auteurs ou de personnalités (des philosophes de l'antiquité à Karl Marx, par exemple).

Anne-Claire Husson parvient à formuler ses réflexions de telle façon à "traduire" avec beaucoup de justesse, de nuance et de finesse, la pensée très inhabituelle du fondateur de l'anthroposophie. Son article pourra contribuer, sous un angle particulier, à une meilleure compréhension des fondements de la pédagogie Steiner, notamment auprès d'enseignants, de parents, de personnes portant des responsabilités dans le domaine éducatif.

 

(1) « Des âmes ayant déjà vécu plusieurs vies. Réflexions sur les conséquences pédagogiques d’une conviction métaphysique à partir de la pensée de Rudolph Steiner », Le Télémaque, n°56, 2019.

Galerie de vidéos civiliennes

TempsCivilien Youtube1 pt