Soi-esprit.info

Site dédié à la Science de l'Esprit de Rudolf Steiner Anthroposophie

Questionnements, essais et contenus portant sur divers aspects liés à la science de l'esprit (science initiatique moderne) de Rudolf Steiner.
Beaucoup d'articles sur ce site requièrent un travail d'étude sérieux, portant sur des connaissances épistémologiques et ésotériques, pour être compréhensibles.

 

 « Le problème le plus important de toute la pensée humaine : Saisir l'être humain en tant qu'individualité libre, fondée en elle-même »
Vérité et Science, Rudolf Steiner

   

Citation
  • « (...) immédiatement après avoir franchi le porche de la mort, l'être humain voit disparaître le monde de ses pensées. Ses représentations, ses forces pensantes, perdent leur caractère subjectif, elles deviennent des forces agissantes qui se répandent dans l'univers. L'homme voit alors se détacher de lui tout ce qu'il a vécu consciemment au cours de sa vie sur terre, entre la naissance et la mort. Mais - et cela se passe en peu de jours -, tandis que la vie terrestre perçue dans la pensée s'éloigne de lui et se perd dans le vaste univers, tout ce qu'il a vécu inconsciemment pendant les périodes de sommeil surgit de son être intérieur et affleure à sa conscience. Et ce sous une forme telle qu'il le revoit à rebours pendant un temps qui est à peu près le tiers de sa vie terrestre.
    Pendant ce temps, l'être humain est en fait très occupé de lui-même. On pourrait dire que pendant cette période, il est encore intensément lié à ce qui a constitué sa vie personnelle sur terre. Il est encore entièrement uni à ce qu'il a éprouvé pendant les nuits, durant son sommeil. »

    Christiana (Oslo), 17 mai 1923 – GA226

    Rudolf Steiner
Boussole d'orientation

Comment s'orienter sur le site Soi-esprit.info?

Cliquez sur l'image de la boussole 
(Patience : chargement lent... mais page utile)
Voir aussi “Débutants ou « confirmés » ?

 



Couverture thèse de doctorat d'Irène Morzadec


Cette thèse de doctorat défendue par Irène Morzadec-François en 2014 a pour propos principal de "montrer qu’au cœur des problèmes que pose l’éducation aujourd’hui se trouve la question du connaître et de la mort du penser dans des structures mentales intellectuelles abstraites. Le triomphe du nominalisme a entraîné l’oubli de l’expérience de la vérité; la vérité est devenue dépourvue d’intérêt. (...)".

Dans le résumé de sa thèse, Irène Morzadec-François aborde cette question de fond:

"(...) comment donner place dans l’éducation à l’intellect, à la science, sans en nier les grandes conquêtes; comment concilier cette intelligence abstraite avec la joie qui naît de la liberté créatrice, la joie de l’enfant qui joue et fait de l’être humain pleinement un être humain selon Schiller? Voilà le défi éducatif d’aujourd’hui, un défi que nous n’avons pas su encore relever à l’échelle de nos sociétés modernes et celles-ci se meurent dans l’ennui, le vide, la misère de l’âme avec son cortège de pathologies physiques et psychiques, d’asservissement et de dépendances. Il y a urgence à changer de perspective, à ancrer le « travail » de l’école — l’école de la famille, l’école de l’école, l’école de la vie — dans une expérience cognitive holistique de l’être humain et du monde et c’est ce qui sera à montrer. Notre hypothèse de départ, c’est que Steiner a une contribution décisive à faire sur la question de l’éducation, de ses fondements épistémologique et éthique.(...)"

La thèse de doctorat peut être téléchargée via ce lien.

Stéphane Lejoly

Présentation de l'autrice: Irène Morzadec-François a développé son expérience de professeur dans les écoles et institutions Steiner-Waldorf depuis 1975 comme professeur titulaire à l’élémentaire, comme professeur de Lettres, Philosophie et Histoire au secondaire, comme professeur formateur et conseillère pédagogique dans différents centres de formation, en France, au Québec, en Suisse et aux États Unis. Elle a fait des études de philosophie à l’université de Paris-Sorbonne (License et Maîtrise en philosophie comparée Orient-Occident), complété la formation en pédagogie Steiner-Waldorf également à Paris, puis un bac en éducation, à l’Université de Montréal, enfin un doctorat en Philosophie de l’Éducation sous la direction du Professeur Jean François Malherbe, à l’Université Laval et Sherbrooke au Québec. De 2004 à 2014 elle était Program Director à Rudolf Steiner College dont sept années comme responsable du campus de San Francisco. Ses thèmes de recherche concernent les fondements épistémologiques de la pédagogie Steiner-Waldorf et le développement des facultés du professeur.
Source : https://www.institutsteinerquebec.org/irene-morzadec-francois/

 

Nous reproduisons ci-dessous la table des matières de la thèse de doctorat :

 

Galerie de vidéos civiliennes

TempsCivilien Youtube1 pt