Imprimer



Échanges libres sur ce thème à Haltinne (Namurois),
avec notamment des apports de Stéphane Lejoly fondés sur l'ésotérisme chrétien de Rudolf Steiner,
et des contributions des participants






Dimanche 20 mars 2016
De 9h30 à 12h00

Rue de Muache, 56 - 5340 Haltinne (Gesves)

 

La résurrection du Christ, fêtée à Pâques, constitue plus qu’un élément important du christianisme, elle en constitue la pierre angulaire.
 
Sa résurrection est aussi comprise dans maintes confessions chrétiennes, comme une anticipation de la résurrection générale et glorieuse (des morts), telle que la littérature apocalyptique l'attend à la fin de l'histoire.
 
Par ailleurs, les confessions chrétiennes traditionnelles, présentent la notion de résurrection comme étant en totale opposition avec celle de réincarnation.
 

Selon l’éclairage que donne la science de l’esprit de Rudolf Steiner, quelle est dans le fond la nature de la résurrection ?
Et celle de la réincarnation ?
S’il s’agit  bien de deux réalités spirituelles centrales mais de nature essentiellement différentes, comment peut-on comprendre que des êtres humains puissent «à la fois» connaître de multiples réincarnations et «aussi» ressusciter !?
Quel rapport avec notre évolution ?

 
Si nous portons notre attention sur les paroles que Saint-Paul adresse aux {tip Corinthiens 15,35-44:: 35 Mais quelqu’un pourrait dire : « Comment les morts ressuscitent-ils ? avec quelle sorte de corps reviennent-ils ? »
36 – Réfléchis donc ! Ce que tu sèmes ne peut reprendre vie sans mourir d’abord ;
37 et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps de la plante qui va pousser, mais c’est une simple graine : du blé, par exemple, ou autre chose.
38 Et Dieu lui donne un corps comme il l’a voulu : à chaque semence un corps particulier.
39 Il y a plusieurs sortes de chair : autre est celle des hommes, et autre celle des bêtes, autre celle des oiseaux, et autre celle des poissons.
40 Il y a des corps célestes et des corps terrestres, mais autre est l’éclat des célestes, autre celui des terrestres ;
41 autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, autre l’éclat des étoiles ; et chaque étoile a même un éclat différent.
42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable ;
43 ce qui est semé sans honneur ressuscite dans la gloire ; ce qui est semé faible ressuscite dans la puissance ;
44 ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel ; car s’il existe un corps physique, il existe aussi un corps spirituel.
}Corinthiens (Corinthiens 15,35-44){/tip}, ne pressentons-nous pas un début de réponse à ce mystère ?

 

 Renseignements et contacts : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
ou par téléphone : 081 58 94 14
 
Participation aux frais :
laissée à votre libre appréciation