Blog de Stéphane Lejoly

 

Tous les articles sur ce site

 

Actuellement il est conseiller en entreprises sociales au sein de la Fédération d'entreprises sociales SAW-B. Au sein de SAW-B, il coordonne aussi la Ceinture alimentaire Charleroi Métropole.

Psychologue de formation, anciennement directeur financier, responsable des ressources humaines et de la communication dans plusieurs institutions, il est un des pionniers engagé socialement en Belgique francophone, dans des réalisations pratiques ou des initiatives s’inspirant de la tri-articulation sociale, depuis 1990.

 

Les articles publiés sur ce site n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. Leur publication, ne signifie pas que l'éditeur responsable du site partage nécessairement toutes les idées y figurant ou les idées des auteurs de ces articles publiées via d'autres canaux d'édition, et vice versa.

 

 

Publié le : 15-01-2017
Tags : Anthroposophie générale, Communauté d'esprits libres, Liberté, Philosophie de la Liberté, Dialogues anthroposophiques, Question sociale

Le présent texte est une retranscription écrite de l’enregistrement d’un échange entre deux anthroposophes, le 1er janvier 2016. Cette retranscription n’est pas parfaitement fidèle aux mots qui ont été prononcés : le style, notamment, a été quelque peu retravaillé pour en faciliter la lecture et la compréhension. Néanmoins, nous avons conservé l’essentiel de l’échange, y compris jusque dans maints aspects de sa forme, en vue notamment d’en reproduire le caractère vivant. Il nous semble que bien...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 01-03-2016
Tags : Pédagogie Waldorf

Près de 100 ans de pratique ! Par Stéphane Lejoly Avertissements Les particularités mentionnées sur cette page web constituent une présentation particulièrement sommaire de la pédagogie Waldorf-Steiner. Pour en avoir une vue approfondie, il est nécessaire de prendre connaissance d'ouvrages de base, de se familiariser en visitant des écoles ou en suivant des formations. Il s'agit d'un travail de longue haleine. Tous les centres de formations ainsi que les écoles en pédagogie Waldorf-S...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 06-03-2015
Tags : Économie, Triarticulation, Argent, Monnaie, Tripartition sociale, Triarticulation sociale

An article by Stéphane Lejoly Translation : Philippe E. A. Lheureux French versions of this article with small variations can be found on the economiematin.fr and tri-articulation.info websites. No Government, Parliament, political movement, State or people, can substantially modify their laws or application modalities, or take certain decisions, without being immediately confronted to the verdicts of financial markets: in whatever domain, any measure which would be too unfav...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 25-12-2014
Tags : Anthroposophie générale, Épistémologie, Corps-Âme-Esprit

L'étudiant en science de l'esprit d'orientation anthroposophique, ne manquera pas d'être souvent dérouté par ses lectures de tel ou tel passage de l'oeuvre de Rudolf Steiner, qui semblent a priori, présenter des incohérences, voire des contradictions. C'est que les tableaux d'ensemble que permet de saisir la science de l'esprit sont particulièrement vastes et complexes. Leur compréhension est un processus progressif et lent. Il en est ainsi par exemple, de la question de l'origine et de la natur...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 13-09-2014
Tags : Pédagogie, Pédagogie Waldorf, Clarifications, Jésuitisme, Confréries occultes, Adversité, Dérives, Société anthroposophique, Mouvement anthroposophique, Fake news, Imposture

S’agirait-il d’un cas symptomatique d’une forme de décrépitude du « mouvement anthroposophique », ou plutôt du cas d’institutions s’en réclamant ? Sur le site anthromedia.net est parue le 14 mai 2013 l’annonce de « l’ouverture d’une école Steiner secondaire en Wallonie »[1] : « le 1 septembre 2013 une classe au premier degré s’inspirant de la pédagogie Steiner s’ouvrira à l’Institut d’enseignement des Arts Techniques Sciences et Artisanats (IATA) à Namur. C’est le résultat de la collaboratio...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 26-05-2012
Tags : Vie post-mortem, Anthroposophie générale, Mort

Stéphane Lejoly Jusqu’il y a quelques décennies encore, dans les pays et régions sous l’influence de la religion catholique, les défunts étaient veillés pendant trois jours et trois nuits environ après leur décès. Ce n’est qu’au terme de cette période que les funérailles étaient célébrées. Or, à l’époque moderne, surtout en Occident, si l’être humain ne comprend pas, au moyen de sa conscience individuelle, les fondements d’une pratique ou d’une coutume, même celles transmises par d...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 26-05-2012
Tags : Vie post-mortem, Anthroposophie générale, Mort

Stéphane Lejoly Après le décès d’un proche, nous sommes nombreux à éprouver instinctivement une certaine aversion à en dire du mal. Pourtant nous savons tous que nous avons commis des actes immoraux, destructeurs ou provoqué du « mal » pendant notre existence, et qu’il en est de même de nos défunts. En outre, de nombreuses personnes, imprégnées de conceptions matérialistes très dominantes aujourd’hui, surtout en Occident, pensent qu’après la mort n’existe plus rien. La mort se...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 26-05-2012
Tags : Vie post-mortem, Anthroposophie générale, Mort

Stéphane Lejoly Tant que l’être humain vit dans son corps physique, il a le sentiment que la vie lui est donnée « de l’extérieur ». Tout le contenu de ses perceptions, impressions, émotions, pensées ordinaires, lui semble comme insufflé par le monde extérieur. Jusqu’au moment de sa mort, il est dans une certaine passivité. Après avoir franchi la porte de la mort, il se sent abandonné par son corps physique, instrument de ses perceptions, de sa pensée, de ses sentiments...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 26-05-2012
Tags : Vie post-mortem, Anthroposophie générale, Mort

Stéphane Lejoly Lorsque survient la mort, une des premières expériences que fait le défunt, est de percevoir comme un vaste panorama, un tableau vivant de son existence passée. Tous les faits, événements qu’il a perçu et pensé consciemment pendant son existence terrestre, lui apparaissent simultanément et immédiatement présents, jusque dans le moindre détail. Le temps semble comme se « dilater » jusqu’à ne plus exister (comme si une seconde de temps terrestre pouvait commencer à «...      


Lire la suite...

 


 

Publié le : 26-05-2012
Tags : Vie post-mortem, Anthroposophie générale, Mort

Stéphane Lejoly Lorsqu’une personne dit « moi » ou « je », elle fait souvent référence à cet être qui se présente avec telle ou telle apparence physique, voix, âge, sexe, couleur de cheveux, d’yeux et de peau, etc. qu’elle pense être « elle-même ». Toutes ces caractéristiques qui viennent à son esprit sont liées à son corps physique. Or après la mort, le noyau spirituel de l’être humain subsiste, mais pas son corps physique qui disparaît ! Le sentiment de soi-même, né de...      


Lire la suite...

 


 

Blog de Stéphane Lejoly sur le site www.tri-articulation.info 

 Favicon stylisé 180x180

Sur ce blog vous trouverez notamment la liste des thèmes ci-dessous.

Attention : pour accéder à ces contenus, cliquez ici.

 

Révolution dans la monnaie

Publié le : 23-11-2014

Aucun gouvernement, Parlement, mouvement politique, État ou peuple, ne peut parvenir à modifier substantiellement les lois ou leurs modalités d’application, ou prendre certaines décisions, sans être immédiatement confronté au verdict des marchés financiers : dans n’importe quel domaine, toute mesure qui leur serait par trop défavorable directement ou indirectement, entraînerait inéluctablement, et ce, dans un délai court, une tendance à la réduction des investissements, à la fuite des capitaux et à une augmentation des intérêts sur les prêts qu’ils consentent. Tant que ce problème, notamment, ne sera pas « résolu » à sa racine, il demeurera impossible, même avec la meilleure volonté politique et/ou populaire, de sortir des ornières actuelles, qui constituent le terreau dont naiss... 

 


 

Groundbreaking and revolutionairy ideas in the monetary system

Publié le : 08-03-2015

An article by Stéphane Lejoly Translation : Philippe E. A. Lheureux French version of this article : http://www.economiematin.fr/news-depolluer-leconomie-revolution-dans-la-monnaie No Government, Parliament, political movement, State or people, can substantially modify their laws or application modalities, or take certain decisions, without being immediately confronted to the verdicts of financial markets: in whatever domain, any measure which would be too unfavourable to them, be it directly or indirectly, would inevitable lead to, and this within a very short delay, to a tendency to reduce their investments, to withdraw capital and to increase the interest rates on the loans they consent. As long as this problem, amongst others, wouldn’t be “resolved” at its root,... 

 


 

Pistes concrètes pour une métamorphose du droit de propriété privée • Une étude de cas.

Publié le : 27-05-2013

Métamorphoser le droit de propriété privée des moyens de production de telle façon à ce que celui-ci soit attribué, sans acte d’achat marchand, à une personne aussi longtemps que celle-ci sera en mesure d’y consacrer ses capacités individuelles dans l’intérêt de la collectivité : tel est un des buts ambitieux que s’est donnée l’ONG « Chante Terre » au moment de sa fondation, et qu’elle tente d’appliquer sur le terrain. Mais comment concilier la liberté d’initiative et la créativité du propriétaire privé d’une part, et « l’intérêt collectif » d’autre part ? Comment gérer ces relations sociales dans la pratique et qui les gère ? Des pistes de réflexion et d’implémentation de cette forme novatrice de droit de propriété privée sont esquissées ici dans leurs grandes lignes laissant... 

 


 

Cerner la nature de l’argent : un des enjeux majeurs de la catastrophe chypriote

Publié le : 03-04-2013

Version 1.1 – Avril 2013 Une partie des dettes ne sera jamais remboursée Le 28 mars 2013, après plus de dix longues journées de blocage des comptes bancaires de toutes les banques du pays, le gouvernement chypriote décide du scénario qui sera finalement appliqué pour éviter la faillite du système bancaire[1], sur base du plan de l’Union européenne : Dans les deux plus importantes banques du pays, les dépôts bancaires en dessous de 100.000,00€ (montant garanti dans toutes les banques de l’Union européenne), seront exemptés de toute ponction financière. Par contre, les sommes déposées au delà de 100.000,00€, seront transférées vers une nouvelle institution bancaire. Une partie conséquente de ces dépôts (entre 20 et 40% est-il estimé dans un premier temps… ensuite l’estimation p... 

 


 

Les associations de la vie économique face à l'organisation mondiale du commerce (1995) («La Voie Lactée»)

Publié le : 26-03-2013

Note : l'OMC (organisation mondiale du commerce) remplace le G.A.T.T. (l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) depuis 1995 Certaines formes d’organisation de la vie économique tendent perpétuellement à mettre les hommes dans une attitude de dépendance passive à l’égard d’institutions extérieures ou de l’État. Ces situations de dépendance passive ont pour effet, entre autres, de contribuer à étouffer leur sens social et leur volonté de solidarité, voire aussi de les plonger dans certaines formes de misère économique. Une telle organisation de l’économie peut donc être à l’antipode d’une fraternité économique fondée sur une participation individuelle, plus consciente et volontaire des personnes. Nous examinons dans cet article au moyen de quelques exemples dans le sec... 

 


 

Les circuits courts : avantages et aspects mythiques

Publié le : 21-03-2013

Et si les circuits courts ne présentaient pas que des avantages ? Un aperçu des dommages occasionnés par certains circuits courts et des pistes de solutions possibles. Une tentative aussi de répondre à la question : faut-il intégrer les distributeurs au sein des associations économiques ? Version 1.01 – Mars 2013 I. Les circuits courts, une idée nettement au goût du jour Avec la crise financière qui a débuté en 2007-2008 ainsi qu’avec la prise de conscience du changement climatique qui s’intensifie au début des années 2000, de plus en plus de citoyens, ONG et, plus récemment, d’hommes politiques, mettent l’accent sur la création de circuits les plus courts possibles entre les producteurs et les consommateurs. En général, un circuit... 

 


 

Les associations économiques - Un aperçu

Publié le : 16-10-2012

Comment les êtres humains peuvent-ils s'organiser pour structurer et organiser la vie économique dans un sens mutuellement avantageux pour tous ? Cet article décrit les notions de base relatives aux associations économiques. Contexte de départ : l’évolution actuelle de la vie économique. Par la division du travail, toujours plus prononcée au cours des siècles, le travail de chaque être humain devient d’autant plus spécialisé. L’un produit des billes d’aciers, qu’un autre utilisera pour fabriquer des roulements, ceux-ci à leurs tours utilisés dans des applications très diverses par d’autres travailleurs spécialisés : la réparation de véhicules, l’ouverture et la fermeture de portes, la fabrication de prothèses… Outre la spécialisation g... 

 


 

L'histoire des CSA et son lien avec les AMAP

Publié le : 19-01-2012

À la date du 20 octobre 2012, la page Wikipedia en langue française relative aux AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) comporte (ou comportait) de nombreuses inexactitudes et omissions sous le titre « historique », principalement quant à l'origine des CSA (Community supported agriculture). La page en langue anglaise de Wikipedia sur les CSA est nettement plus exacte et complète (http://en.wikipedia.org/wiki/Community-supported_agriculture). Le présent article est une traduction en langue française du passage de cette page relatif à l'historique des CSA, suivi notamment d'un extrait de la page relative à l'historique des AMAP en France. Historique des CSA L'agriculture soutenue par des communautés (CSA) débuta au début des années 1960 en Allemagne, Suisse et... 

 


 

La Belgique au seuil du gouffre ou de la triarticulation ?

Publié le : 27-10-2012

A la demande de participants au congrès pour la tripartition sociale (septembre 2008), une partie des slides portant sur le thème "La Belgique au bord du gouffre ou au seuil de la triarticulation sociale" sont mis en ligne ci-dessous: Belgique et tri-articulation sociale. Éléments d'histoire de Belgique. Évolution des communautés culturelles, des régions économiques et de l'État central. 

 


 

 

Galerie de vidéos civiliennes sur Youtube

 

Black on Transparent moyen

Site source : www.civiliens.net  

 

16ème rencontre - Travail et économie

20.03.2022
DE QUOI PARLERONS-NOUS ? Pour cette deuxième partie du thème Le travail n’est pas une marchandise, nous aurons besoin de clarifier à quel moment un travail pénètre dans l’économie ; ce qui revient à préciser la notion d’économie et celle de valeur économique. Beaucoup de gens pensent que toute activité est un travail, notamment celle du retraité, qu’il s’occupe de son jardin, qu’il garde ses petits-enfants, ou encore qu’il soit actif bénévolement dans une association. Certes ces activités ont une grande valeur et sur plusieurs plans. Pourtant cela n’en fait pas des valeurs de productions économiques. La précision que nous allons proposer dans ce domaine nous permettra de saisir, de façon vivante, tout le spectre des métiers, depuis le secteur primaire (par exemple, l’agriculture) jusqu’au secteur tertiaire (c’est-à-dire : les services), avec, entre les deux, toute la production artisanale et industrielle qui constitue le secteur secondaire. Nous verrons alors beaucoup mieux les différentes façons d’ajouter de la valeur économique, selon le secteur dans lequel on est actif et l’endroit où l’on se situe dans le spectre des métiers. Dans tous les cas, le travail est le facteur déterminant. Sur cette base, il deviendra plus facile de situer l’économie marchande et la non-marchande. Sur ce point, le manque de clarté qui règne, dans les théories économiques, est la plus grande cause du déséquilibre maladif que nous rencontrons dans la sphère du travail. C’est, notamment, toute la question du chômage qui serait résolue autrement si nous clarifions ces notions fondamentales. Il est indispensable à une santé de l’économie de donner sa juste place à l’économie non-marchande. C’est ce que nous voulons faire au cours de cette 16ème Rencontre civilienne.
31
0
0

15ème rencontre - Le travail et l'être humain

12.03.2022
DE QUOI PARLERONS-NOUS ? Le travail est un thème qui présente de multiples facettes. Il nous faudra plusieurs Rencontres Civiliennes pour présenter l’approche que nous proposons et qui va nous conduire à une vision très différente du rôle de l’activité professionnelle, dans l’économie comme dans la vie de chacun, de la retraite et de la rémunération. Ce dernier domaine sera abordé à la fin de cette série de Rencontres, car il nécessite d’avoir clarifié tous les autres aspects avant d’envisager un nouveau modèle qui révolutionnera notre lien au travail et à l’argent. Lors de la 15ème Rencontre Civilienne, nous allons donner toute sa dimension humaine au travail. Nous commencerons par nous demander : « Pour qui est-ce que je travaille ? ». Cette question anodine nous conduira beaucoup plus loin qu’il n’y paraît, au premier abord. Elle nous fera voir à quel point nous nous sommes éloignés de l’humain en parlant du marché du travail, c’est-à-dire en faisant entrer celui-ci dans la sphère de l’économie. Or, aussi étonnant que cela puisse paraitre, le travail ne fait pas partie de l’économie, sinon il devient une marchandise. Sur cette base, nous pourrons aborder deux autres questions essentielles: • Peut-on parler d’un droit au travail ? • Doit-on alors envisager un devoir de travail ? Le chaos économique et humain dans lequel nous sommes provient du fait que ces éléments ne sont pas clarifiés au préalable et que l’on passe directement aux conditions de travail et de salaires, avec un état d’esprit revendicatif qui conduit, par exemple, à une opposition stérile entre patronat et syndicat. Depuis quelques années, au sein de la société civile, on entend souvent dire qu’il faudrait séparer le travail du salaire. Pour y parvenir, il est nécessaire de pouvoir d’abord traiter chacun de ces deux domaines par des approches différentes.
45
0
0

14ème rencontre - La monnaie de contribution

03.07.2021
DE QUOI PARLERONS-NOUS ? Les ravages de l’économie financière ont été bien décrits par nombre d’économistes et sociologues. À l’opposé, les bienfaits de l’économie non-marchande sont loin d’avoir été reconnus à leur juste mesure. Certains vont jusqu’à nier cette partie de l’économie jusqu’au point où ils pensent qu’elle devrait être intégrée à l’économie marchande. C’est ainsi que les courants néo-libéraux considèrent que l’éducation, la santé, l’art, la culture en général, mais aussi la police et la prison devraient être marchandisés, c’est-à-dire soumis aux lois du marché. Ceux qui s’opposent à cette tendance, les sociaux-démocrates n’ont pourtant pas saisi l’essence même de cette économie non-marchande. Ils veulent lui faire une place, dans la mesure du possible, au sein du champ social, mais à partir d’une conception inappropriée du rôle de l’État, conçu comme le redistributeur, tant que le budget le permet. Au cours de la 14ème Rencontre Civilienne, nous tenterons de donner à l’économie non-marchande ses véritables fondements et nous verrons qu’elle peut devenir LE facteur d’équilibre et de santé de l’économie marchande. Autrement dit, elle se révèlera comme l’antipoison à l’économie financière. De là naitra une toute nouvelle conception de l’impôt et du contribuable, lequel jouera un rôle clé dans la répartition de la Monnaie de Contribution. C’est avec cette troisième qualité de la monnaie que la civilianité donnera sa pleine mesure et permettra une démocratie effective.
62
0
0
Lire la suite......